Le coaching, définition

« Le plus grand danger pour la plupart d’entre nous n’est pas de se donner des objectifs trop élevés et de les manquer,
mais de se donner des objectifs trop bas et de les atteindre. » 

Michel Ange

Il est vrai que le mot coaching est employé à tort et à travers pour désigner des situations d’accompagnement. Or le coaching est un métier avec des règles et une déontologie spécifiques. Il a pour vocation d’aider le coaché à trouver en lui-même les ressources pour atteindre les objectifs qu’il se sera fixés. En ce sens, il s'inscrit dans la durée et n'est pas une amélioration superficielle de la situation.

Définition

Le coaching est une pratique au service de tout projet personnel ou professionnel. Il tient compte de l’individu dans la globalité de ses pensées, ses actions et ses émotions. Le coach n’intervient pas dans le passé, il travaille sur l’ici et maintenant, en se concentrant vers la réussite des objectifs de la personne.

Privilégier le sur-mesure et l'approche humaine de l'individu

Le coaching amène la personne à prendre du recul et à avoir un avis neutre sur sa situation. Pour cela, il amène cette dernière à clarifier sa position, à repérer puis à se libérer des freins qui l’empêchent d’agir ou de s’épanouir : préjugés, interférences, manque de confiance en soi…

Une démarche basée sur l'action

L’intervention du coach est orientée vers l’action. Elle est respectueuse de la personne. Elle se situe dans un cadre élaboré conjointement avec son client dans le respect d’une stricte intégrité. Elle est mesurable et limitée dans le temps. 

Le coaching n'est pas ...

Ce n’est pas de la psychologie. Le coach travaille avec des personnes bien portantes. Il n’intervient pas dans le passé, mais travaille dans l’ici et maintenant. 

Ce n’est pas non plus du conseil. Il aide les personnes à trouver elles même leurs propres ressources et à se poser les bonnes questions.